Le 1F50 Bersier - Chapitre précedente : L'Entier. Les tirages spéciaux Chapitre suivante : Les Faux.

Épreuves d'état, en noir, sans la valeur.

Ce sont des essais effectués par le graveur pour vérifier l'état du poinçon.
Elles sont généralement signées par le graveur.
(Voir ci-dessous avec signature Jules Piel)


Épreuve en noir signée Jules Piel.
(Ex. collection Berck.)

La même avec zone valeur grattée.
(Ex. collection Lapierre.)

Le document ci-dessous est une carte de visite de Jean Eugène Bersier, le dessinateur du timbre.
Sur cette carte il a collé une épreuve d'état marquée "2ème état" au crayon, et écrit "Épreuve unique du 2ème état gravé".


"Épreuve unique du 2ème état gravé"

L'épreuve en noir a été réalisée sur un morceau de bristol de récupération. Sans doute une carte religieuse.
En effet, à cette époque où le papier se faisait rare, le graveur utilisait parfois le premier bout de papier qui lui tombait sous la main pour faire ce genre d'éssais. Voici un autre essai réalisé par J. Piel sur une image pieuse, cette fois-çi entière!!


Épreuve en noir sur papier de fortune.

Ci dessous, une épreuve de présentation, impression en noir sur papieu bleu, colée sur un papier épais généralement utilisé pour les épreuves d'artistes.
Sans valeur dans le cartouche, signée Jules Piel. Sans doute unique !


Tirages préparatoires et Feuilles de Passe

Ils sont réalisés à partir de l'outil d'impression, d'abord en noir, puis dans la couleur adoptée, sur des papiers très divers. On trouve des tirages en noir avec découpures. Ils ont servi à l'habillage du cylindre de contrepartie. On rencontre également des tirages on noir, bonne impression, sur bon papier et avec gomme; Ils sont même parfois dentelés.


Feuille de passe noir sur rose

Tirage avec découpe
(coussin d'impression)

Feuilles-Témoin

Timbres "Fleur de tirage", non dentelés, ils servent à la présentation du timbre à émettre et à la confection des collections officielles. Ils sont rarement imprimés avec le papier qui servira au tirage, et leur nuance s'en trouve le plus souvent légèrement modifiée. Certaines feuilles témoins sont gommées.


Exemplaire de feuille témoin.

Non Dentelés Officiels

Apparus vers 1940, ce sont des timbres provenant du tirage normal qui ne sont pas dentelés. Ils constituent les collections officielles et les surplus sont distribués à divers bénéficiaires. Ces vignettes n'ont pas pouvoir d'affranchissement. Les non dentelés accidentels doivent obligatoirement tenir à un dentelé pour ne pas être confondus avec les officiels.


Non dentelé en bloc de 4 coin daté.

Les Non Dentelés du 517 ont étés tirés le 2 Février 1942 sur la presse 9 ( 1ére Planche A+A ).
Tirage : 1.800


Épreuves de luxe

Ce sont des feuillets non dentelés qui portent un ou plusieurs timbres. Ils portent en général une perforation de contrôle et la mention "Atelier de fabrication des Timbres-Poste". Les timbres imprimés, au contraire des épreuves d' Artiste, ne proviennent pas du poinçon original, mais d'un poinçon spécialement réalisé à cet effet. (Catalogue MARIANNE 1982)


Épreuve de Luxe


Épreuve de Luxe collective.

Essai ( Surcharge + 50 S N )

On trouve des timbres à 1f50 bruns, surchargés "+ 50 S N" (N° Y&T : 552A, Dallay : 562A). Ce sont sans doute des essais en vue de l'impression des timbres bleus surchargés en rouge. Voir l'historique de cette surcharge sur la page consacrée au timbre émis.



Essai : surcharge noire sur timbre brun.

Timbre émis : surcharge rouge sur timbre bleu.

Non Émis 3 Fr Brun

Il est apparu, depuis peu sur le marché, des timbres présentant les mêmes caractéristiques que le 1F50 brun, mais avec une valeur faciale de 3 F.
Ces timbres existent dentelés ou non-dentelés.


Le 3F brun dentelé et non-dentelé.

Il n'y a pas, aujourd'hui, d'explication satisfaisante sur le but de ces essais.



© M.D. 2018 ©