Le type Pétain dans les colonies - Hors Série - Indochine

De 1942 à 1944, une série de timbres à l'effigie du maréchal Pétain a été émise en Indochine, indépendament des timbres de la série coloniale.
Dessinés par Bui Trang Chuoc, ces timbres de qualité médiocre ont été imprimés par l'I.D.E.O. (Imprimerie D'Extrème Orient) à Hanoï, par feuilles de 100 découpées en deux demi-feuilles (format 26x40 mm., avant dentelure). Ils ne sont pas gommés.


Bui Trang Chuoc

Article dans "Le Philatéliste" n° 63 du 15 avril 1945 : "LES ÉMISSIONS D'INDOCHINE, par E. Cabany.

Le zinc servant au tirage a été obtenu par le report successif d'une bande de 10 timbres (5 x 2). Les défauts ou signes distinctifs se reproduisent donc cinq fois par planche de 50 timbres.
Quatre sortes de papiers ont été utilisés : trois de bonne qualité et une médiocre. Chacune de ces sortes n'étant pas absolument régulière, il est difficile de les distinguer et l'on peut considérer qu'il existe seulement deux sortes : l'une épaisse et bonne, l'autre plus légère et irrégulière.
Pour la dentelure, trois machines différentes ont été utilisées : 11 ½, 12, 13 ¾. Celle de 11 ½ dénommée communément 11, à aiguilles perforeuses ; celles de 12 et 13 ¾, cette dernière désignée 14, à emporte-pièce.
L'usure du matériel et l'emploi d'aiguilles et d'emporte-pièces défectueux ont amené les anomalies suivantes :
La dentelure 11 est quelquefois percée avec bavure au lieu d'être piquée, l'auguille ayant agi comme un emporte-pièce.
La dentelure 12, au contraire, est quelquefois piquée au lieu d'être percée, l'emporte-pièce usé ayant agi comme une aiguille.
La dentelure 14 est assez régulière.
Ces 3 machines dentelant linéairement rang par rang, il est arrivé que certains lots de timbres (en général dix demi-feuilles), échappent particulièrement à la dentelure, ce qui a permis les variétés suivantes :
Un rang complet non-dentelé (rarement 2).
Rangs à double dentelure ;
Timbres à dentelure panachée (rangs non dentelés repris sur une machine différente) ;
Quelquefois triple ou quadruples dentelures.
Les différentes teintes que l'on constate dans une même émission proviennent généralement d'une quantité plus ou moins grande d'encre. Par contre, entre deux tirages du même timbre, on constate des différences dans l'encre employée, ce qui produit parfois des différences très sensibles dans la teinte du timbre (1, 3, 40 c. Pétain, 30 c. Rhodes, 6 c. Sihanouk 1941).
La différence de qualité du papier influe également sur la teinte (6 c. Pétain, 10 c. Pavie, 10 c. Doumer).

La série est composée de 6 timbres.

Il n'y a eu, pour ces timbres artisanaux, ni épreuve de luxe, ni épreuve d'artiste. Seules 3 valeurs (1c., 6 c. et 40 c. bleu) existent en non dentelés, imprimés sur un papier blanc de bonne qualité.


1 c. brun


Non dentelé.


3 c. bistre


6 c. rouge

6 c. rouge


Non dentelé.


Premier jour.


Sur enveloppe premier jour illustrée.


10c. vert


Faux pour servir.


Faux sur fragment oblitéré Hanoi 26-4-44.


40c. bleu


Non dentelé.


Faux pour servir.



40c. bleu gris


Foire Exposition de Saigon (1942).

Vignette.

Cette vignette aurait été émise à l'occasion de l'Exposition de Saigon qui eut lieu du 20 décembre 1942 au 20 janvier 1943, pour promouvoir le pavillon "armée" dont le Maréchal Pétain était encore considéré comme le chef.
L'armée d'armistice, créée après l'armistice avec l'autorisation du commandeent allemand, avait compté jusqu'à 90.000 hommes en Indochine. Mais, après le débarquement allié en Afrique du Nord, cette armée d'armistice cesse d'exister. Elle est dissoute sur l'ordre d'Hitler le 27 novembre 1942. Toutes les colonies sont passées sous le contrôle de la France Libre, sauf l'Indochine.
Cette vignette serait donc, sans doute, une façon de montrer que les troupes stationnées en Indochine, étaient encore fidèles au maréchal.

On droite en bas à droite, l'inscription "S I L I" qui correspond au sigle de la "Société des Imprimeries et Librairies Indochinoises" qui édita plusieurs Catalogues de l'Exposition.

Jusque là, tout a l'air cohérent, mais je n'ai, pour l'instant, rien trouvé d'officiel sur l'émission de cette vignette.

Oblitération temporaire.


Lettre avec timbres à 1c. et 6c., cachet à date do 20 décembre, et cachet carré "façon Daguin".

Entier postal.

Neuf.

C'est le seul entier à l'effigie du maréchal Pétain utilisé dans les colonies.

Oblitéré.

Entier utilisé après le changement de tarif de 1943. Le tarif passe de 6c. à 10c. d'où le timbre à 4c. en complément (fragment).

Utilisé en Franchise.

Rare entier postal utilisé en Franchise Militaire. Oblitéré HANOI R.P. le 12 septembre 1944.
La vignette a été barrée d'une croix pour éviter que la lettre, affranchie à 6c. seulement alors que le tarif était de 10c. à cette date, ne soit taxée si la marque "F.M." n'était pas remarquée.

Cette lettre est un petit moment d'histoire...
L'expéditeur : Paul Chavanon, Section Hors Rang du 1er régiment des Tirailleurs Tonkinois, basé à Hanoï.
Le Destinataire : Georges Morel, standardiste au 4ème régiment de Tirailleurs Tonkinois basé à Nam-Dihm. Il fut fait prisonnier par les japonais et restera en captivité du 10 avril au 1 septembre 1945.

Les cachets :
Cachet "1er REGIMENT TIRAILLEURS TONKINOIS / LE VAGUEMESTRE".
Cachet rond "A / 3" du bureau de censure d'HanoI.
Cachet ovale "OUVERT PAR L'AUTORITE MILITAIRE".
Bande censure "CONTROLE POSTAL / MILITAIRE".



© M.D. 2018 ©