Les types Pétain en France - Chronologie Page suivante : Piel 40c.

Historique...

16 Juin 1940.
Le Maréchal Pétain devient président du Conseil en forme son gouvernement.

Le Petit Parisien du 17 juin 1940.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )
22 Juin 1940.
Il fait signer à Rethondes, l'Armistice avec l'Allemagne.

Le Petit Parisien du 23 juin 1940.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )
1er Juillet 1940.
Le Cabinet du Conseil s'installe à Vichy.
10 Juillet 1940.
L'Assemblée Nationale réunie dans cette ville, lui confère les pleins pouvoirs.
11 Juillet 1940.
En vertu de ces pouvoirs, il promulgue l'Acte constitutionnel par lequel il déclare assumer ses fonctions de Chef de l' "Etat Français".

Le Figaro du 12 juillet 1940.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

Chronologie des émissions de timbres au type Pétain

1941

📅 1er janvier 1941

Apparition du premier timbre à l'effigie du Maréchal Pétain, qui sera, après Napoléon III, le deuxième et dernier chef d'état français, à avoir, de son vivant, des timbres à son effigie. Ce premier timbre sera le 1F rouge au type Piel.


Le premier timbre à
l'effigie du Maréchal Pétain
émis le 1er janvier 1941

Le Petit Journal
du 25 décembre 1940
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

Une caractéristique de ce timbre choqua certains : l'absence du sigle "RF". En effet, depuis l'époque de Napoléon III tous les timbres émis portaient la mention "République Française" ou l'une de ses abréviations : "REPUB. FRANC" ou simplement "RF".

Voici, par exemple, ce que l'on peut lire dans le "Albany Times Union" du 23 février 1941

"R.F." Missing on New French Stamps
For the first time since the days of Napoléon III, a french postage stamp has appeared without the customary inscription "République Française" or an abreviated équivalent such as "R.F.".
The new one-franc stamp honoring Marshall Henri Pétain, ruler of conquered France, has astounded the philatélic world with its simple wording "Postes Françaises" (French Postage), omiting entirely the usual République part of the inscription - which has appeared on all regular french stamps for more than 70 ans. Whether this was ordered by Herr Hitler or an admission that France is no longer à républic is not known.

"R.F." manquant sur les timbres Français
Pour la première fois depuis l'époque de Napoléon III, un timbre-poste français est apparu sans l'inscription habituelle "République Française" ou un équivalent abrévié tel que "R.F.". Le nouveau timbre d'un franc honorant le maréchal Henri Pétain, souverain de la France conquise, a stupéfié le monde philatélique avec son simple libellé "Postes Françaises", omettant entièrement la partie habituelle "République" de l'inscription - qui est apparue sur tous les timbres français depuis plus de 70 ans. Que cela ait été ordonné par M. Hitler ou que l'on admette que la France n'est plus républicaine, on ne le sait pas.

Pourtant, le premier projet de Jules Piel, non adopté, portait bien cette mention.


📅 25 janvier 1941

Il sera suivi, le 25 janvier par le 40c. brun-rouge, le 80c. brun et le 2f50 outremer.


Le Temps, 23 janvier 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

A l'occasion de l'émission de ces 4 timbres, il fut constitué quelques "albums", offerts par l'Administration des Postes Françaises à diverses personnalités.

Ils étaient composés, pour chacune des figurines, de :

  • Une épreuve d'artiste sur Japon.
  • Une épreuve d'artiste sur Arches.
  • Trois essais de couleurs sur papier teinté.
  • Une épreuve de luxe.
  • Une feuille de 50 timbres non-dentelés.

Plus une épreuve de luxe commune aux 4 figurines.

Ces albums complets sont très rares car ils ont été, pour la plupart, divisés, et les différentes épreuves vendues séparément. C'est ainsi que l'on trouve sur le marché, ces épreuves de luxe, d'artiste et de couleurs, comme on pourra le voir sur les pages consacrées à chacun de ces timbres.


📅 4 mars 1941

Le 4 mars, le 1f va recevoir une surcharge de 10c au profit du Secours National.


Timbre surchargé.

L'Echo de Nancy du 1er mars 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

Mais ces timbres en taille-douce coûtaient trop cher en production. Il fut donc émis des séries de timbres de petit format, tirés en typographie, méthode beaucoup moins onéreuse.


Article du Petit Journal du 4 août 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

Le Petit Parisien du 9 août 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 12 août 1941

Emission du premier timbre de la série Lemagny, le 1f. rouge.


📅 8 septembre 1941


L'Ouest-Éclair du 8 septembre 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 13 septembre 1941

Emission du 80c. brun au type Lemagny.


La qualité d'impression de ces timbres ne semble pas avoir été du goût du monde philatélique...


Comoedia du 6 septembre 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )


Le Collectionneur de Timbres-Poste du 25 octobre 1941.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 14 octobre 1941

Emission du premier timbre au type Bersier, le 3f. orange.


📅 20 octobre 1941

Emission du 2f50 outremer au type Bersier.


📅 25 octobre 1941

Emission du 30c. rouge au type Prost.

📅 30 octobre 1941

Emission du 40c. outremer au type Prost.


📅 26 novembre 1941

Emission du 50c. vert au type Lemagny.

📅 4 décembre 1941

Emission du 20c. lilas-rose au type Prost, et du 70c. bleu au type Lemagny.


Article du Petit Journal du 28 janvier 1942.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 17 décembre 1941

Emission du 1f.50 rose au type Bersier.


📅 27 décembre 1941

Emission du 2f. vert au type Bersier.


1942

📅 21 janvier 1942

Emission du 70c. orange et du 1f30 brun au type Lemagny.

📅 27 janvier 1942

Emission du 80c. vert au type Lemagny.


📅 14 février 1942

Emission du 1f50 brun au type Bersier.


📅 19 février 1942

Emission du 60c. violet au type Lemagny.


📅 20 mars 1942

Emission du 2f40 rouge au type Bersier.


📅 31 mars 1942

Emission du premier timbre gravé en taille-douce de la série Lemagny, le 4f. bleu.


L'Écho d'Alger du 11 avril 1942.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 12 mai 1942

Emission du deuxième et dernier timbre gravé en taille-douce de la série Lemagny, le 4f 50. vert.


📅 1er juin 1942

Emission du 5f. vert-bleu au type Bouguenec.


📅 26 juillet 1942

Emission du 50f. noir au type Mazelin.


50f Mazelin.

L'Echo d'Alger du 22 juillet 1942.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 14 septembre 1942


Le 1f50 bleu Bersier,
surchargé +50 SN.

Le Temps du 9 septembre 1942.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )


1943

📅 8 février 1943

Le 8 février 1943, est émise une belle bande de cinq timbres dite "à la francisque".


La Bande dite "A la Francisque"



Article du Matin du 15 février 1943.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 7 juin 1943

Le 7 juin 1943, est émise une nouvelle bande de cinq timbres dite "Travail - Famille - Patrie".


La Bande "Travail - Famille - Patrie"



Article du Petit Journal du 5 juin 1943.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

1944

📅 24 avril 1944


Archives de l'INA : Le Maréchal examine les timbres émis pour son 88ème anniversaire.



Anniversaire du Maréchal.

Le Journal des Débats du 19 avril 1944.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

Corporation paysanne

Charte du travail

📅 septembre 1944

Les français attendent avec impatience l'émission de timbres sans l'effigie de Pétain. Ils espèrent des timbres avec "croix de Lorraine" et "République Française". Ils seront exaucés avec le premier timbre Marianne de Dulac émis le 16 septembre.


France Soir du 8 septembre 1944.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

France Soir du 22 septembre 1944.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

📅 1 novembre 1944

Fin de validité des timbres à l'effigie du Maréchal Pétain


Article du journal "Ce Soir" du 28 septembre 1944.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

Épilogue.

La destinée des timbres à l'effigie du Maréchal Pétain fut très semblable à celle de leur illustre modèle. A l'époque de leur émission, le Maréchal représentant pour les français la solution aux problèmes et l'espoir de jours meilleurs, ces timbres remportèrent un très vif succès non seulement auprès des philatélistes d' alors, mais aussi de tous les Français. N'oublions pas qu'en 1941, selon l'historien Henri Amouroux " La France compte quarante millions de Pétainistes ".
Plus tard, l'enthousiasme du début fit place au doute, puis à la haine. En 1944, le nouveau sauveur c'est le Général de Gaulle, Pétain, lui, est devenu le traître. Après les surcharges punitives de la Libération et l'ultime déchéance que fut la démonétisation, ces timbres furent vite méprisés, délaissés et oubliés...

19 Août 1944.
Les Allemands obligent le Maréchal Pétain à quitter Vichy.
24 Avril 1945.
Le Maréchal Pétain est arrêté en Suisse.

La République Nouvelle du 26 avril 1945.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

La République Nouvelle du 27 avril 1945.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )
23 Juillet 1945.
Ouverture du procès.
15 Août 1945.
Verdict : Condamné à mort par 14 voix pour et 13 contre.

La République Nouvelle du 16 août 1945.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )
17 Août 1945.
Le Général de Gaulle commue la peine de mort en détention à perpétuité.
15 Novembre 1945.
Le Maréchal Pétain est transféré à l'Ile d'Yeu.

La République Nouvelle du 16 novembre 1945.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )

L'Humanité du 17 novembre 1945.
( Source gallica.bnf.fr / BnF )
23 Juillet 1951.
Mort du Maréchal Pétain à l'âge de 95 ans.


© M.D. 2018 ©