VI. Les Surcharges Diverses.


La Surcharge "Festung Lorient"

La poche de Lorient était encore tenue par les Allemands en Janvier 1945. Le lieutenant Schmitt (probablement philatéliste, ou agissant sur le compte de philatélistes) fit apposer sur un certain nombre de timbres français , la surcharge " Festung Lorient " (Forteresse de Lorient).
 

La surcharge.

Voici la déclaration faite le 26 Mai 1945 par le Lieutenant Schmitt :

Déclaration du lieutenant Schmitt:
Ministère de l'Intérieur République Française
Direction Générale de la
Police Nationale Procès - Verbal
Objet : Surcharge de timbres français
par les autorités allemandes de Lorient
Affaire : Déclaration du soussigné Schmitt
Alfons lieutenant de l'armée allemande

L'an mil neuf cent quarante cinq, le vingt six Mai.

Nous Martin Pierre, inspecteur à la Brigade de surveillance du territoire à Rennes
Officier de police judiciaire, auxiliaire de Monsieur le Procureur de la République Française
Vu les instructions de Monsieur le Commissaire de Police, Chef de la Brigade de surveillance du Territoire à Rennes
Vu les instructions du lieutenant Morice, délégué régional à la recherche des crimes de guerre ennemis
Entendons le nommé Schmitt Alfons, âgé de 39 ans, lieutenant attaché à l'état Major Général du 25éme corps d'Armée qui répond en français, comme suit à nos interpellations.

Depuis décembre 1944, j'étais chargé de la censure et de l'expédition du courrier civil arrivant et partant de la poche de Lorient. Au mois de Janvier 1945, j'ai assuré les fonctions de bureau aux P.T.T. car le rétablissement demandé par les maires des communes du secteur continental de la poche de Lorient avait été refusé par l'Administration Française.
Je me suis chargé de me procurer les timbres réguliers français auprès des bureaux des P.T.T. de Belle-Isle, de Goix et de Quiberon. ces trois bureaux existaient sous une direction française mais le service régulier se faisait par les intermédiaires des "Kommandatur" de ces endroits pour des raisons de censure.
Tous les timbres récupérés auprès de ces bureaux furent surchargés par mes soins avec un cachet portant la mention "
Festung Lorient " ( Forteresse de Lorient )
L'encre de ce cachet est noire
J'ai ainsi surchargé les valeurs suivantes et je puis vous donner le nombre du tirage approximatif

1°) Type  Mercure (sans le mot Poste)
                         0.10      650
                         0.30      300
                         0.40      180
                         0.50    1.500

2°) Type Pétain
                         0.60      120
                         0.70      300
                         0.80      300
                         1.00      150
                         1.20      180
(c. postales)            1.20       30
                         1.50    1.800
                         2.00      150
                         4.00      200
courrier pour ouvriers   4.50       75 ( grand format )
français en Allemagne    4.50      100 ( petit format )

3°) Type Armoiries
Pour l'Allemagne )       5.00       75

4°) Arc de Triomphe
                         4.00       25
                         5.00       35
                         10.00      40                

De plus, je dois signaler qu'en faveur de quelques philatélistes de la poche de Saint Nazaire, j'ai surchargé du même cachet : Pétain 1.50 plus 3.50 ( tirage anniversaire ) 20 exemplaires, et Hommes illustres 15 séries. Je ne puis vous fournir le nom de ces philatélistes. Le courrier partant de la poche de Lorient était destiné dans trois directions différentes : zone libérée, poche de Saint-Nazaire et Allemagne. J'ai distribué au prix de leur valeur faciale, par l'intermédiaire de la Kommandatur de Lorient aux représentants des différentes communes du secteur continental de la poche de Lorient, tous ces timbres. J'ai déjà fourni une déclaration officielle à ce sujet à Monsieur Roques, receveur des P.T.T. à la Baule.

Lecture faite, persiste et signe

Schmitt

L'inspecteur

T. P. Martin

Les timbres surchargés sont utilisés sur lettre, généralement oblitérés du cachet violet ( date rouge ) "FESTUNG LORIENT ZENSUR" comprenant la signature du lieutenant Schmitt.

Double Surcharge dont une renversée
avec cachet et signature.

Parfois le timbre est oblitéré du cachet postal, le cachet " FESTUNG LORIENT " étant apposé à côté du timbre.
On connaît des lettres comportant, en plus, le cachet de la Mairie de LARMOR-PLAGE.

Valeurs des différents documents :
Timbre surchargé 130,00 €
Sur lettre 250,00 €
Surcharge renversée 250,00 €


La Surcharge "VLAAMSCHE STAAT"

Série paru probablement en 1942. Les timbres portent une surcharge noire avec un lion héraldique et " VLAAMSCHE STAAT " (Etat Flamand). Cette série aurait été préparée pour faire croire au Maréchal Pétain que les Allemands voulaient un état autonome fait de la réunion du Nord de la France et de la Belgique. Ceci afin de faire abandonner au Maréchal la politique de collaboration. Histoire rocambolesque qui cache une tentative de filouterie philatélique ayant plus ou moins échoué.

Timbre surchargé

Valeurs des différents documents :
Timbre surchargé 100,00 €


La Surcharge "Batiment de ligne RICHELIEU".

La surcharge "PAR AVION BATIMENT de LIGNE RICHELIEU, très contreversée, méritait bien que je lui consacre une page spéciale.