XII. Les Perforés.


Depuis l'apparition des timbres, les entreprises constataient que ces vignettes étaient souvent détournées au profit de certains de leurs employés.
Des vols trés importants auront lieu, car il était, à l'époque, possible de revendre les timbres aux guichets postaux.
Les entreprises voulurent contrôler leur stock et demandèrent l'autorisation d'imprimer, sur les timbres, leur marque de propriété.

La perforation des timbres à été autorisée, en France, du 15 Novembre 1876 au 6 Décembre 1954.


La collection des timbres perforés est une spécialité en soi.
Ses adeptes sont réunis au sein de l' ANCOPER ( Association Nationale des COlectionneurs de timbres PERforés ), qui réalise, sur ce sujet un travail remarquable et édite régulièrement un catalogue exhaustif.


Collection des perforés

Les perforés se trouvent en "détachés" ou "sur lettre".

Détachés

Sur les timbres "détachés" la perforation est plus visible en posant le timbre sur un fond noir.

La perforation est parfois visible sur le recto du timbre, parfois sur le verso comme on le voit ci-dessous avec deus timbres perforés CNE du Comptoir National d'Escompte.

Comptoir National d'Escompte (CNE 310)

Sur Lettre

Les perforés "sur lettre" sont plus recherchés. Il faut les collectionner sur lettre "à en-tête" pour que la concordance avec le nom de l'entreprise soit totale.

Ci-dessous, perforation L.H. sur lettre à en-tête de la Librairie Hachette .


Plus tard, ici, d'autres exemples de perforations..............