Conclusion


...... et Epilogue.


La destinée des timbres à l'effigie du Maréchal Pétain fut très semblable à celle de leur illustre modèle. A l'époque de leur émission, le Maréchal représentant pour les français la solution aux problèmes et l'espoir de jours meilleurs, ces timbres remportèrent un très vif succès non seulement auprès des philatélistes d' alors, mais aussi de tous les Français. N'oublions pas qu'en 1941, selon l'historien Henri Amouroux " La France compte quarante millions de Pétainistes ".
Plus tard, l'enthousiasme du début fit place au doute, puis à la haine. En 1944, le nouveau sauveur c'est le Général de Gaulle, Pétain, lui, est devenu le traître. Après les surcharges punitives de la Libération et l'ultime déchéance que fut la démonétisation, ces timbres furent vite méprisés, délaissés et oubliés...

19 Août 1944.
Les Allemands obligent le Maréchal Pétain à quitter Vichy.
24 Avril 1945.
Le Maréchal Pétain est arrêté en Suisse.
23 Juillet 1945.
Ouverture du procès.
15 Août 1945.
Verdict : Condamné à mort par 14 voix pour et 13 contre.
17 Août 1945.
Le Général de Gaulle commue la peine de mort en détention à perpétuité.
15 Novembre 1945.
Le Maréchal Pétain ets transféré à l'Ile d'Yeu.
 
23 Juillet 1951.
Mort du Maréchal Pétain à l'âge de 95 ans.