X. Les Coins Datés.


Technique d'impression :

Le 1F50 brun type Pétain a été imprimé en " typographie rotative ", c'est à dire sur une presse à cylindre rotatif.
Ce cylindre est "habillé" de deux galvanos, formant une "planche", pour imprimer, en paralléle, deux feuilles de cent timbres .
Le 1F50 fut , la plupart du temps, imprimé sur plusieurs presses simultanément (jusqu'à six).

Repères imprimés
Le N° de la presse est imprimé, en noir, au centre de la feuille, sur le "pont" inter-panneau.

Les presses ayant servi pour le 1F50 sont :
2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 17

Le N° de Presse (7)
N° de feuille
Un N° de feuille à 5 chiffres est imprimé, en noir,dans l'angle inférieur gauche.
La Date d'Impression est imprimée, en noir, dans l'angle inférieur droit.
Ici le 6 Juin 1944 (tiens, ça ne vous rapelle rien ?)
Date d'Impression
 
Marques blanches

Certains galvanos sont marqués par un ou plusieurs coup de pointeau appliqués sur les barres. Cette frappe produit dans la masse du galvano un entonoir plus ou moins profond. Les galvanos ainsi marqués sont aussi bien ceux du haut que ceux du bas des feuilles. Il n'y a pas de règle déterminée pour la répartition des coups de pointeau, chaque ouvrier conduisant à sa manière le montage des clichés qu'il a fabriqués.(...)
En 1941, et surtout à partir du mois d'août, les marques blanches disparaissent, ayant pour conséquence d'aggraver les difficultés de classement des différents coins datés.(...)
Les marques blanches reparaissent en avril 1942 et se présentent généralement par trois dans le coin d'une feuille et par une seule dans celui de la feuille suivante.
( Baron de Vinck de Winnezeele, "L'impression des timbres français par les rotatives ", 1946)

Sans marque 3 points 1 point

La Collection des Coins Datés

Les Galvanos sont référencés par des lettres ou des groupes de lettres.
Ils sont toujours définis par paire (les deux galvanos habillant un même cylindre).
La paire de galvanos est désignée par les lettres des deux galvanos séparées par le signe plus (+).
Les premières planches, réutilisèrent les galvanos du 1F50 rose. Elles furent appelées "A + A", puis "BA + BA". Elles n'avaient pas de coups de pointeau.
Les planches suivantes eurent droit aux coups de pointeaux et les références furent : "B + C", "D + E", etc jusqu'à "X + Y".
Ensuite on passa à deux caractères : "Z + AA", "Z + AB", "AC + AD", "AE + AF", "AG + AH" et ainsi de suite jusqu'à "EK + EL".
Il y eut au total 73 planches !

Les Coins Datés se collectionnent par blocs de 4 timbres, coins de feuille, et par "paire de galvanos" à la même date.
Exemple ci dessous avec une paire " CY + CZ " du 3 Janvier 1944.

CY CZ

Le nombre de jours d'utilisation d'une planche est très variable.
De 2 jours pour la planche " Z + AA " (du 15/7/42 au 16/7/42) à 59 jours pour la planche " D + E " (du 24/4/42 au 2/7/42).
Les valeurs de ces coins datés ne sont, évidemment pas les mêmes.....

Reconnaître les galvanos..

Pour déterminer à quelle paire de galvanos appartient un coin daté, on utilise deux choses :

- Tout d'abord, bien sûr, la date imprimée sur le CD. Mais l'impression ayant été réalisée sur plusieurs presses à la fois, plusieurs galvanos peuvent correspondre à une même date.
Voici un petit programme qui vous permettra de connaître les galvanos possibles pour une date donnée. (1f50 brun uniquement..)

- Ensuite par la position des coups de pointeau. Dans son ouvrage cité plus haut, le baron de Vinck indique pour chaque galvano, la position en millimètres, du centre de chaque point par rapport au bord droit de la barre.

Exemple : Galvano AG
(Centres à    7     3,75   et   1)


Pour en savoir plus sur la collection des coins datés, une seule adresse : La SO.CO.CO.DA.MI !
( SOciété des COllectionneurs de COins DAtés et de MIlésimes)